Choisir un bon vétérinaire

 

bon véto photo.jpg

 

Que faut il observer ?

 

 


Comment le vétérinaire manipule le rat ?

A t'il l'habitude d'en manipuler souvent ? A savoir : ses gestes sont-ils assurés, à la fois fermes et doux, parvient-il à examiner/gérer un rat qui gigote trop ou qui a peur ? 

 


Lors de l'examen, prend t'il le temps ?

De palper le rat à la recherche d'anomalies, de vérifier (du gras du pouce, la mienne) si les dents ne sont pas trop longues, remarque t'il un poil ébouriffé de rat malade, les traces de porphyrine ?

Ne pas hésiter à poser innocemment la question : "Tiens, docteur, c'est quoi ce sang sur son nez ?" "Vous ne trouvez pas que son poil est limite ?". Ça semble idiot mais ça permet de faire un tri. 
Maintenant, tous les vétérinaires ne sont pas forcément consciencieux au point de palper le rat ou de vérifier ses dents quand on l'amène pour un souci respiratoire, par exemple. Sauf que la longueur des dents est un indice sur l'appétit du rat. Et l'appétit du rat, un indice sur la façon dont il se sent.

 


Pose t’il des questions sur l'état général du rat (appétit, déjections...) ?
Ce genre de renseignements peut s'avérer important, et ne pas les poser n'est pas un "point plus" en faveur du vétérinaire.

 


Est-il au courant des stratégies à mettre en place pour assurer la guérison ?

Doit-il chercher dans son répertoire pour s'y retrouver ? 
Au contraire, profite t'il du répertoire pour donner le meilleur traitement possible ? Ma vétérinaire le consulte souvent, mais en marmonnant 3 noms à la fois pour trouver "le meilleur".
Par contre, j'ai déjà eu le coup du : "Heu, le Baytril, ça se donne au rat ? Je vérifie... C'est pour les pigeons normalement ! " Bon, c'est l'un des antibiotiques les plus connu. On ne dira rien, mais par contre on s'éclipse vite.

 


Vous implique t’il dans les soins ?

« Tenez le rat que je lui fasse sa piqûre, il sera plus rassuré si c'est vous qui le tenez... Regardez, on fait l'injection comme ceci. Savez vous donner un médicament directement dans la gueule ? Ah, je vous montre dans ce cas...  Bon, là, je fais ça... Il faut palper comme ceci, vous sentez la boule dans le ventre ? Il faut la masser comme ça... non, plus doucement. Voiiila: vous y êtes ! etc etc...

 

Il ne faut pas s'attendre à ce que le vétérinaire vous décrive tous ses gestes, mais si vous comprenez le principal, vous soignez mieux une fois chez vous.
Et si un acte médical, un  massage par exemple, doit être refait à domicile, hé bien, il faut qu'il vous montre, pas qu'il se contente d'expliquer verbalement. Insister pour se faire faire une démonstration n'est jamais idiot.

 


Concernant l'euthanasie

Quelque soit l'état du rat (sauf si ça fait 3 heures qu'il est dans le coma, là je ne sais pas...), il ne faut pas laisser faire de piqûre létale sans anesthésie au gaz ! C'est douloureux  et stressant pour l'animal, ça n'a aucun sens. Toujours l'endormir au gaz. Puis faire la piqûre, à la base de la queue.

Si le vétérinaire s'est mis dans l'idée de piquer droit dans le cœur, partir avec le rat et chercher un autre vétérinaire.
Pour moi, un vétérinaire qui refuse l'anesthésie au gaz avant l'injection létale, qu'en plus il fait dans le cœur, est à placer sur liste noire dans la rubrique "conn*rd sadique".

 

 

A côté de ça, toujours penser à vérifier l’hygiène du cabinet. On se contrefout de la décoration, mais  il faut que la propreté soit au rendez vous. 

 


Encore une petite chose : un vétérinaire qui fait "revenir et revenir", sans que l'on observe d'améliorations, n'est pas un vétérinaire en qui je placerai ma confiance.

 

 


Cette dernière recommandation, je la fais sous forme d'anecdote, car c'est du vécu, qui concerne 2 vétérinaires NAC.


Ma Nuage souffrait d'une pododermatite.

Mon vétérinaire n°1 décide de l'anesthésier totalement pour lui poser un chausson protecteur sur le pied atteint. Quand on m'a ramené la ratte, elle convulsait, avait une diarrhée si sévère que j'ai dû la réhydrater. Bref, elle a failli mourir.


Je vais chez ma vétérinaire n°2, car le chausson étant trop serré. Le pied de Nuage étant sans doute engourdi, Mademoiselle avait commencé à se le ronger, pied compris.
La vétérinaire examine Nuage, et décide que je dois repasser la semaine suivante car il ne faut pas remettre de bandage sur le pied blessé, et j'ai pour consigne de continuer à désinfecter. 
Finalement, elle m'a demandé de tenir Nuage, et lui a posé 2 chaussons pour qu'elle ait plus facile à marcher. Ce à quoi mon vétérinaire n°1 n'avait même pas pensé ! Elle l'a saucissonné aussi. Bon, le saucissonnage du museau et des vibrisses était sans doute superflu, mais c'était marrant et ça a plu à Nuage de jouer avec la gaze.

Un vétérinaire qui joue avec le patient, ça peut être un point en sa faveur. 

 

 

Un grand merci à Athénaïs pour avoir rédigé cet article, et aussi de m'avoir autorisé à le publier



01/10/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1530 autres membres


Partenaire officiel
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion