La phytothérapie

Qu'est ce que la phytothérapie ?

 

La phytothérapie est une médecine fondée sur les extraits de plantes et les principes actifs naturels. Littéralement, phytothérapie signifie « soigner avec les plantes » La plupart des plantes ne sont pas utilisées en entier, leurs principes actifs étant souvent concentrés dans une seule partie : racines, feuilles, fleurs... 
Il est fortement conseillé d'avoir recours à la phytothérapie sur avis médical bien sur. 

 

 

À quoi ça sert ?

 

La phytothérapie peut être utilisée à titre préventif et curatif. Elle traite réellement la cause du mal et pas simplement ses symptômes.

 

 

C'est naturel, donc il n'y a pas d'effets indésirables ?

 

Effectivement, les plantes médicinales causent très peu d’effets indésirables, voire pas du tout. Pour autant, leur action peut être parfois très puissante et immédiate.

Si les effets indésirables des produits de phytothérapie ne sont pas à craindre, il faut cependant faire attention ! En effet, certaines plantes sont toxiques. D’autres peuvent le devenir si elles sont utilisées simultanément avec d’autres substances actives (médicaments, compléments alimentaires… ou autres plantes !)

 

 

Mon expérience personnelle avec la phytothérapie

 

Suite à des soucis dont des problèmes respiratoires et des tumeurs mammaires, et afin de limiter au maximum la prise de médicaments et les opérations "à répétition", j’ai eu recours à la phytothérapie.

 

Un de mes mâles, Nunu, suivait un traitement de VISCIUM ALBUM QUERCUS pour ses problèmes respiratoires qui ont débuté en Juin 2015. Suite à plusieurs rechutes, il était traité avec des antibiotiques et de la cortisone, et était en pleine forme. Suite à une consultation, ma vétérinaire m'a suggéré d'arrêter progressivement la cortisone, et de ne lui administrer qu'un traitement de phytothérapie.

Après 11 jours d'un arrêt complet de prise de cortisone et avec seulement le traitement de phytothérapie, Nunu m'a fait une rechute.

 

Biscotte a été opéré d'une tumeur mammaire, et seulement 2 jours après son opération une deuxième tumeur est apparue. Pour éviter une seconde opération et limiter la progression de la tumeur, elle a suivi un traitement de EPS CURCUMA et CHARDON MARIE.

Suite à une visite de contrôle, une semaine après le début du traitement, nous avions pu constaté la vétérinaire et moi même, que la tumeur ne grossissait pas. La phytothérapie était elle efficace ou non, on ne pourra jamais le dire ? Malheureusement au bout de 3 semaines, la tumeur a à nouveau progresser et une deuxième opération est programmée.

 

 

Vous trouverez ci-dessous les plantes utilisées pour les 2 problèmes, mais en aucun cas je ne vous communiquerais le dosage/concentration de la préparation, et la posologie à donner. La phytothérapie n'est pas sans danger, elle n'est donnée que sur ordonnance et sur avis d'un vétérinaire.

 

 

Ma conclusion

 

Je pense que la phytothérapie n'est pas efficace à 100 % mais peut aider si elle est donnée en complément d'un traitement médicamenteux, mais pas comme traitement principal.

 

 

Pour les problèmes respiratoires

 

VISCIUM ALBUM QUERCUS.jpg

 

VISCIUM ALBUM

Nom scientifique : Viscum album

Noms communs : gui, gui blanc, gui des feuillus, bois de Sainte-Croix, glu, verquet, blondeau, vert de pommier, bouchon, gui de chêne

Plante sacrée aux nombreuses vertus médicinales, les druides l'appelaient la plante qui guérit tous les maux. Il ralentit le processus cancéreux. Antiscléreux et immunostimulant, c'est aussi un hypotenseur, un purgatif et bien d'autres vertus lui sont associées.

Le gui calme les symptômes de la toux, et était utilisé autrefois pour soigner la coqueluche.

 

QUERCUS

Noms scientifiques : Quercus robur , Quercus pedunculata

Noms communs : chêne, chêne rouvre, chêne sessile, chêne pédoncul

Le chêne ou chêne rouvre est un arbre majestueux et sacré. Son écorce, ses feuilles et ses fruits sont utilisés en phytothérapie pour leurs propriétés astringentes et antiseptiques mais il a aussi d'autres vertus.

Le chêne est un astringent, un antiseptique et il présente la faculté d'absorber les protéines. C'est également un stomachique, un antidiarrhéique et un anti inflammatoire.

 

 

Pour les tumeurs

 

CURCUMA CHARDON MARIE.jpg

 

 

EPS CURCUMA

Le curcuma (Curcuma longa) qui a un fort potentiel anti cancéreux, limite la prolifération des cellules cancéreuses ou non. Ce pigment jaune issu des racines de la plante Curcuma originaire du sud de l'Asie est souvent utilisé comme épice. Il est antioxydant, anti-prolifération et anti-inflammatoire.

Il bloque la formation de nouveaux vaisseaux sanguins qui se développent pour nourrir les tumeurs et provoquent ainsi leur mort. Chaque tumeur a besoin d’un approvisionnement en sang, les facteurs de croissance les construisent mais la curcumine semble les arrêter. Il a également été démontré que la curcumine « réveille » un gène suppresseur de tumeur.

 

 

 

CHARDON MARIE

Nom scientifique : Silybum marianum

Noms communs : chardon argenté, chardon de Notre-Dame, artichaut sauvage, épine blanche

Le chardon Marie est une plante bisannuelle, associée à une légende du Moyen Age. Il est réputé pour traiter les calculs biliaires, l'insuffisance hépatique. Il est notamment connu pour ses effets bénéfiques sur la cirrhose du foie et son pouvoir hépatoprotecteur.



10/02/2016

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1618 autres membres


Partenaire officiel
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion