Faire opérer son rat

Les tumeurs et les abcès, sont des pathologies très fréquentes chez le rat, et il est parfois nécessaire de le faire opérer. Si une opération est prévue, n'hésitez surtout pas à poser des questions à votre vétérinaire avant l'opération (anesthésie utilisée, table chauffante pendant l'opération, taux de réveil). Il est très important de faire confiance à son vétérinaire.

 

 

Avant l'opération

 

Le rat ne pouvant pas vomir, il est donc inutile qu'il soit à jeûn avant une opération. Préparez une cage sans étage et sans accessoires, avec seulement une gamelle de nourriture et un biberon à sa portée. Ne mettez pas de litière comme fond de cage afin d'éviter une infection. Utilisez de préférence du sopalin, des serviettes de toilette, ou des tapis d'éducation pour chiots.

 

 

L'anesthésie

 

L'anesthésie gazeuse est la meilleure façon de les endormir, elle permet une anesthésie mieux contrôlée et ses effets sont plus vite dissipés.

Le rat est placé dans une petite cage hermétique qui est remplie de gaz anesthésiant. Lorsqu'il est endormi, on le retire, et on lui applique un masque afin de poursuivre l'administration d'anesthésique aussi longtemps que nécessaire.

Lors d'une anesthésie, les fonctions vitales sont surveillées continuellement (respiration, rythme cardiaque...)

L'endormissement ne prend que quelques secondes.

Il sera tenu au chaud pendant toute l'opération, mais également pendant la phase de réveil afin d'éviter une hypothermie.

 

 

L'intervention

 

La zone à opérer est rasée, et désinfectée soigneusement avec un produit désinfectant. Des sortes de draps bleus sont posés, pour délimiter la zone d'intervention.

Une fois l'intervention terminée, la plaie sera suturée avec des fils internes résorbables, des fils superficiels résorbables ou à retirer, ou bien des agrafes. Le gros problème avec les fils, c'est que certains n'y touchent pas, mais d'autre les arrachent.

 

 

Le réveil

 

Tout dépend de la durée de l'anesthésie, et de ses réactions. Il peut retrouver sa forme en quelques heures, comme en quelques jours.

 

 

Le retour à la maison

 

Tenez le à l'abri des changements de température, mettez-lui une bouillote dans sa cage si nécessaire, et veillez à son confort. Donnez lui à manger et à boire. Il est fréquent qu'il y ait une "faiblesse" au niveau du transit après une opération. En attendant la reprise d'un transit normal, donnez-lui une alimentation facilement assimilable (velouté de légumes, petits pots pour bébé...), et veillez à son hydratation.

 

 Si vous suspectez quelque chose d'anormal, n'hésitez pas à appeler votre vétérinaire.

 

 

 

 

 

 

 



24/03/2012

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1850 autres membres